Une raclette qui change ? Quelques idées pour revisiter un grand classique de saison

La raclette, c’est souvent fromage, charcuterie et pommes de terre. La base. Le traditionnel fromage fondu sur la pomme de terre vapeur peut toutefois lasser au bout d’un moment. Il suffit pourtant d’un rien pour mettre un peu de variété dans ce grand classique. Boissons ou accompagnements, voici donc quelques idées pour sortir des sentiers battus.

La raclette adore les légumes de saison

En hiver, de nombreux légumes sont disponibles. Et ça tombe bien car plusieurs d’entre eux conviennent parfaitement à la raclette. Les bouquets de chou-fleur ou de brocoli seront encore plus appétissants nappés de leur tranche de fromage fondu. Les panais rôtis au miel accompagneront à merveille les tranches de fromage et de magret de canard.

Les légumes de saison peuvent aussi subtilement accompagner ou même carrément remplacer les pommes de terre. Les courges comme la Butternut, par exemple, offrent de succulentes alternatives. Coupez votre Butternut en cubes. Passez le tout au four pendant environ un quart d’heure. Proposez-les ensuite avec des champignons émincés et de fines tranches de lard. Un délice !

N’oubliez pas la salade

Quoi qu’on fasse, la raclette restera toujours un plat d’hiver qui « tient au corps ». Un peu de légèreté ne peut donc pas faire de tort. Ici aussi, les légumes de saison viennent à la rescousse. La salade de blé mélangée ou non à quelques chicons crus, un filet d’huile ou une vinaigrette bien moutardée et le tour est joué.

Vous pouvez même proposer une salade tiède grâce aux navets. Ajoutez à votre salade de blé quelques tranches de navets préalablement revenues dans de l’huile ou du beurre. Agrémentez avec du citron et des graines de sésame grillées ou une poignée de noisettes concassées.

La salé-sucré, duo gagnant de votre raclette

Pour accompagner la raclette, pensez aussi aux fruits. Les pommes et les poires, par exemple, peuvent être glissées sous le fromage. Pour accentuer la note sucrée, on peut même arroser le tout d’un filet de sirop d’érable ou de miel. Enfournez le caquelon et prenez votre temps. Laissez une jolie croûte dorée recouvrir la préparation et savourez.

Vous préférez les versions plus exotiques ? Les tranches d’ananas ou les cerises confites devraient vous plaire. Vous aimez le fondant et le croquant ? Les raisins feront votre affaire. Plus classiques mais tout aussi gourmands, les pruneaux et les abricots secs enrobés dans leur tranche de lard peuvent cuire lentement sur le gril de votre appareil à raclette pendant que le fromage fond dans le caquelon.

En plus d’apporter leur saveur sucrée, les fruits et leurs couleurs variées participent à la décoration de votre table. Il n’y a donc aucune raison de les laisser de côté. Les coupelles remplies de fruits frais ou de fruits secs trouveront une place de choix entre fromage et salaisons.

Et qu’est-ce qu’on boit avec tout ça ?

Le vin blanc est souvent la première boisson à laquelle on pense pour accompagner la raclette. Pour des raisons historiques, d’abord. La raclette vient de Suisse, le pays du chasselas, un cépage blanc que l’on appelle parfois aussi fendant. Pour des raisons de composition, ensuite. L’acidité du vin blanc tranche en effet parfaitement avec l’onctuosité du fromage fondu.

Mais il n’y a pas que le vin blanc. Les amateurs de vin rouge léger peuvent apprécier leur boisson sans culpabiliser. Et puis on peut parfaitement envisager une raclette sans servir de boisson alcoolisée. Le thé, dans ce cas peut se révéler un pari gagnant.

Fort tendance depuis quelques années, le thé occupe une bonne place sur nos tables. La raclette ne fait pas exception. Plus original que l’eau et plus subtil qu’un soda, le thé est l’alternative parfaite à l’alcool. Il offre aussi l’avantage de faciliter la digestion. Pour accompagner votre raclette, proposer plutôt un thé noir ou une infusion aux herbes.

Envie de tester et partager toutes vos nouvelles idées ?

Découvrez La Raclette.

Autres publications

La friteuse sans huile, pour cuire bien plus que des frites

La friteuse sans huile est parfaite pour les frites mais pas uniquement. Légumes, viandes ou poissons,… +


Catégorie(s): Blog

Des frites, des frites, des frites ! Oui, mais des Frifri !

Les frites ne sont pas une invention belge. Hé, non. La frite, c’est aux Français que… +


Catégorie(s): Blog

Réussir ses gaufres : les ingrédients clés

Bruxelloises ou liégeoises, natures ou nappées de confiture, les gaufres maison font le bonheur des petits… +


Catégorie(s): Blog